Schéma d’une journée « type » d’un jeune immigré marocain

 Le petit-déjeuner (sboh)


Il est composé principalement de pain (el khobz) fait maison ou acheté en boulangerie, qui se présente sous forme ronde et qui peut être gris ou blanc. Il est accompagné de fromage (type ricotta ou gouda), de beurre ou de margarine. Le miel est également très apprécié sur un morceau de pain.

Certaines personnes aiment également tremper quelques morceaux de pain dans de l’huile d’olive salée. Les œufs, soit durs soit sur le plat, peuvent compléter le repas.

Comme boisson, le thé à la menthe arrive en numéro un et le café en seconde position.

Du jus d’oranges fraîchement pressées est souvent proposé au petit déjeuner.

Le repas de midi (ftour)


Il s’agit la plupart du temps d’un repas chaud.

Dans bon nombre de régions du Maroc, les poissons frits dans l’huile d’olive sont proposés et cette habitude est retransmise aux Marocains de Belgique. Comme accompagnement on trouve des salades de betteraves rouges, de carottes, de pommes de terre, ou encore de laitue avec des morceaux de tomates.

Les plats peuvent bien évidemment varier en fonction des envies et des ingrédients à disposition : couscous, tajines, brochettes de viande (le mouton et le bœuf restent les viandes favorites).

Les plats sont tous accompagnés de pain, qui est trempé dans la sauce, sauf lorsqu’il s’agit de pastilla ou de couscous.

L’eau minérale plate ou pétillante vient accompagner le repas, mais le lait battu a également la cote comme boisson de table.

Le goûter (mirinda)


Il s’agit ici d’un moment très estimé par les enfants !

En effet, celui-ci est le moment où diverses sucreries viennent orner la table. On y trouve des crêpes nappées de miel (Elghayf ou m’semen), du pain sucré, des beignets (sfenj’), ou encore diverses pâtisseries, mais aussi du pain pouvant être accompagné d’œufs durs, de fromage ou de confiture.

Les boissons proposées sont le thé à la menthe, le café au lait ou le lait.

De manière générale, il s’agit d’un repas très riche en glucides, qui nécessitera la plus grande attention pour toutes les personnes diabétiques.

 Le repas du soir (haïcha)


Il s’agit ici du deuxième repas chaud de la journée.

Il est composé d’un plat principal (couscous, tajine de viande ou de volaille avec des légumes et des pommes de terre, pastilla, briks de viande ou de poisson…) ou d’une soupe de légumes, type Harira, suivie ou non d'un repas composé de viande (mouton, poulet, agneau…) ou poisson accompagné d’une salade de riz ou de pommes de terre.

Le pain est omniprésent, il accompagne quasiment tous les repas.

Vous avez apprécié cet article, partagez-le avec vos proches sur :

Facebook