Origine de la cuisine marocaine

 

Des senteurs épicées, des saveurs sucrées, des méchouis grillés aux tajines mijotés, il n’y a pas de doute, il s’agit bien ici de la cuisine simple et variée du Maroc.

Beaucoup de recettes alléchantes du terroir donnent aujourd’hui de la valeur à cette gastronomie et témoignent d’un passé culinaire riche.

Inscrite dans une mosaïque d’influences qui prennent leurs origines dans l’Antiquité, la cuisine du Maghreb révèle aussi bien son histoire que sa géographie.

Sous l’Empire romain et sous l’influence turque, le goût pour les pâtisseries riches en miel, en sucre et en fruits secs vint s’installer dans les provinces nord-africaines.

Puis vint l’ouverture aux cultures fruitières et maraîchères dues aux colons français et italiens.

La science des épices, qui s’épanouit dans les plats en sauce comme les tajines, et l’art du feuilletage (pastilla ou briks) remontent à l’époque des croisades. Par contre, les pommes de terre ou encore le riz ne firent leur entrée que pendant la colonisation.

On ne peut aborder les traditions culinaires marocaines sans parler du Ramadan qui occupe  une place importante dans les habitudes culinaires des Marocains et qui influence, au quotidien, les habitudes alimentaires entraînant des répercussions sur l’équilibre de la maladie diabétique. 

 

Vous avez apprécié cet article, partagez-le avec vos proches sur :

Facebook